C'est la fête!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est la fête!

Message  Chaous le Jeu 31 Aoû 2017 - 20:21

Allez je signale cette parution, nouvel excellent résumé de - la saga Brémond - bien que ceci ne nous apporte rien de nouveau.
On oublie juste dans cette belle page sur GB de s'inquiéter du sort de "ceux qui passent leur vie à soupirer", les particuliers qui découvrent trop tard les pièges du contrat de bail commercial?
"Emmanuel Macron devrait l'embaucher"...    pour la combine commerciale à sens unique? Serait un sympathique parallèle avec l'action du gouvernement...
 Laughing


Gérard Brémond
Sabine Delanglade / Editorialiste Le 31/08 à 06:00
Les Echos  / IDEES-DEBATS


image:
Gérard Brémond


Certains passent leur vie à soupirer, d'autres à souffler des bougies : c'est un peu le cas de Gérard Brémond, le patron fondateur de Pierre & Vacances. Voici dix ans, le fils et petit-fils de promoteur fêtait les 40 ans de la station de ski d'Avoriaz, la perle de son empire, et ses soixante-dix ans à lui. Ceux qui songeaient pour lui à la retraite, notamment ceux qui se verraient bien lui succéder, en furent pour leurs frais. Numéro deux dans son organigramme est un numéro qui porte malheur. Avoriaz a cinquante ans, Gérard en a quatre-vingts, et vendredi, son nouveau « méga-projet », Villages Nature Paris, recevra ses premiers visiteurs en Seine-et-Marne. Avec le jazz, cette musique que Brémond aime tant, on se laisse aller, on improvise, ce n'est pas le genre de la maison. Le nez collé sur les tendances, il « sent » les aspirations des Français, Emmanuel Macron devrait l'embaucher. Avec Avoriaz, il a créé de toutes pièces, avec Jean Vuarnet, la station emblématique des années 1970, les sports d'hiver sans voiture, un succès aussi fantastique que le Festival du film qui allait avec. Entre-temps les marques Orion, Maeva, Adagio, Center Parcs l'ont rejoint. Les Français aujourd'hui veulent du bois, du bio. Associé à Euro Disney, l'habitué des pages people les leur offre avec ce Villages Nature. L'Aqualagon sera chauffé par géothermie, c'est dire. Le dernier projet du patron de « Jazz Hot » ? Pas du tout. Il évoque pour « L'Express » le lancement, dans cinq à dix ans, de la deuxième tranche du projet qui, selon lui, devra « préfigurer la ville de demain ». « La belle vie » comme chantait Sacha Distel, son concurrent des années lycée.
@Sabinedelanglad

Source : https://www.lesechos.fr/idees-debats/en-vue/030516717322-gerard-bremond-2110672.php
avatar
Chaous

Messages : 296
Date d'inscription : 10/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum