Journal le Parisien - Ailette Picardie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

collectif Ailette 430 propriétaires

Message  Chaous le Lun 10 Oct 2016 - 7:11

Bonjour Politok, bonjour à tous

Merci pour cette information,
 
résultat somme toute prévisible,
si des membres du collectif ont un avis différent sur ce dénouement ils pourront toujours l'exprimer.

le texte de bail original est inattaquable (parole d'avocat) et il en sera de même avec les prochains, ce qui laisse présager d'une perte totale de l'investissement à terme, que faire de ces "cabanes" lorsque le tourisme et par conséquence le gestionnaire les auront abandonnées, espérant que ce raisonnement soit extrême...

l'histoire des zones commerciales alors florissantes qui subitement se délocalisent rendant les locaux & entrepôts à la nature ou à l'appétit des promoteurs, quid de l'investisseur original?

Nous verrons sans tarder ce que vont donner les actions juridiques en cours, les consorts notaires-banquiers-promoteurs-gestionnaires, en plus de ces textes de loi de défiscalisation protecteurs et contournables, auront-ils aussi la justice en appui?
avatar
Chaous

Messages : 273
Date d'inscription : 10/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal le Parisien - Ailette Picardie

Message  Politok le Dim 9 Oct 2016 - 10:39

Chaous a écrit:
La baisse annoncée des loyers et des travaux qui leur étaient imputés étaient au cœur des désaccords. Un collectif de 430 propriétaires avaient même été constitué. Confirmant les informations délivrées lors du conseil départemental par l’élu soissonnais Pascal Tordeux, l’un des membres du collectif, Thierry Jourdrain confie que « c’est résolu »  : « Nous avons encouragé les propriétaires à signer en l’état. Si Pierre & Vacances n’a pas cédé sur les loyers et les travaux, il y a quand même eu des avancées et des éclaircissements ont été obtenus. » Le collectif avait aussi choisi de ne plus travailler avec le cabinet d’avocat 1862 qui entretenait des relations difficiles avec Pierre & Vacances. « Il n’était pas question de mettre le feu au lac », juge Thierry Jourdrain.

C'est résolu ?
Vaste blague .... Le plan B n'a jamais existé. Le collectif autoproclamé s'est dissout dans la dernière ligne droite de négociation.
Les propriétaires ont finalement été obligés de baisser leur culotte et accepter des conditions financières très dégradées : travaux d'un montant supérieur à 2 ans de loyer, baisse du loyer de 20% par rapport au loyer 2016.... Et un mépris à leur égard jamais rencontré jusqu'à présent.

Et j'encourage tous les investisseurs potentiels à se détourner de cette grosse arnaque.
L'avantage fiscal est intégralement capté par le groupe Pierre&Vacances, et les propriétaires n'ont plus que leurs yeux pour pleurer au moment du renouvellement du bail.

Même pas la peine d'essayer de revendre votre cottage Center Parcs : il n'y a pas de marché de revente, sauf à accepter une baisse de 30% par rapport au prix d'achat.

Et je ne partirai plus jamais en vacances avec le groupe Pierre&Vacances.

Politok

Messages : 8
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Terrain d'entente

Message  Chaous le Mar 4 Oct 2016 - 12:40

Center Parcs de l'Ailette : un terrain d'entente avec les propriétaires
l'UNION - Publié le Mercredi 28 Septembre 2016 à 18h26  Auteur ; Philippe Robin





Nous nous en étions fait l’écho le 1 er  août.      ( http://www.lunion.fr/777251/article/2016-08-01/aisne-bras-de-fer-des-coproprietaires-de-cottages-avec-center-parcs )

Un conflit opposait les propriétaires de cottages du Center Parc de l’Ailette au groupe Pierre & Vacances.



La baisse annoncée des loyers et des travaux qui leur étaient imputés étaient au cœur des désaccords. Un collectif de 430 propriétaires avaient même été constitué. Confirmant les informations délivrées lors du conseil départemental par l’élu soissonnais Pascal Tordeux, l’un des membres du collectif, Thierry Jourdrain confie que « c’est résolu »  : « Nous avons encouragé les propriétaires à signer en l’état. Si Pierre & Vacances n’a pas cédé sur les loyers et les travaux, il y a quand même eu des avancées et des éclaircissements ont été obtenus. » Le collectif avait aussi choisi de ne plus travailler avec le cabinet d’avocat 1862 qui entretenait des relations difficiles avec Pierre & Vacances. « Il n’était pas question de mettre le feu au lac », juge Thierry Jourdrain.

Source; http://www.lunion.fr/811407/article/2016-09-28/center-parcs-de-l-ailette-un-terrain-d-entente-avec-les-proprietaires#ancre_commentaires
avatar
Chaous

Messages : 273
Date d'inscription : 10/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Journal le Parisien - Ailette Picardie

Message  Chaous le Mar 20 Sep 2016 - 6:50

Picardie : ça grogne au Center Parcs

>Région>  Picardie | Isabelle Boidanghein|19 septembre 2016, 13h25


Les propriétaires de cottages ne sont pas d’accord avec Pierre et Vacances sur des travaux à réaliser et la baisse du prix des locations.(Photopqr/« Le Courrier Picard» .)



430 propriétaires de cottages dans l'Aisne s'opposent au groupe Pierre et Vacances.

Le rêve est-il en train de se transformer en cauchemar pour 430 propriétaires du Center Parcs du lac d'Ailette, près de Chamouille (Aisne) ? En 2007, le site de 861 cottages, construit sur 84 ha et salué par les élus, ouvrait ses portes, créant 650 emplois directs. Fin septembre, les baux de neuf ans de 680 cottages arrivent à expiration. Pierre et Vacances aurait annoncé aux propriétaires une baisse du prix des locations (donc de leurs revenus) de 15 % et la nécessité d'effectuer 12 000 EUR de travaux pour redonner du cachet aux cottages. 430 propriétaires se sont fédérés en collectif pour s'y opposer. Un peu plus de 35 % des baux seulement auraient été renouvelés : « Le chiffre d'affaires est passé de 51 MEUR à 31 MEUR et le taux de remplissage de 86 à 75 %, explique leur avocat parisien M e David Sabatier. Les résidences ne sont pas bien entretenues. Certains devront emprunter pour payer des travaux qui sont à la charge du groupe. »


Loyers garantis


Pierre et Vacances menacerait de se retirer : « Le groupe bénéficie d'une délégation de service public pour la bulle (où se trouve le complexe aquatique) et le lac durant trente-cinq ans. On n'y croit pas une seconde », souligne M e David Sabatier. Du côté de Pierre et Vacances, on assure que l'entretien extérieur est pris en charge et que « les loyers sont garantis pendant dix-huit ans, quels que soient les taux de remplissage, le chiffre d'affaires, les aléas... La rentabilité nette de 4 % est semblable à celle du premier bail, soit un rendement supérieur à celui constaté en moyenne sur les marchés financiers et immobiliers ».

 Le Parisien

Source ; http://www.leparisien.fr/picardie/picardie-ca-grogne-au-center-parcs-19-09-2016-6131427.php
avatar
Chaous

Messages : 273
Date d'inscription : 10/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal le Parisien - Ailette Picardie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum