NOUVEAU CENTER PARCS A GENNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NOUVEAU CENTER PARCS A GENNES

Message  Chaous le Mer 23 Avr 2014 - 10:15

Lu sur http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=3883

Une page de 2010 passée loin des investisseurs... center parcs a en fin de compte laissé tombé Gennes pour Loudun dans la Vienne, le commentaire de Gaelle ci-dessous, très caustique mais si vérifiable à en croire les expériences diverses.
Le flot des ADIPPVeurs ne risque pas de tarir...

--------------------------------------------------------------
3 commentaires :
Commentaire de gaelle

Je viens de parcourir votre site internet, et je souhaite ajouter un argument concernant “le modèle économique du Groupe Pierre & Vacances”.
L’explication ci-dessous vous prendra certes quelques minutes, mais je vous remercie d’avance d’aller au bout du raisonnement.
Au delà de l’aspect environnemental, il faudrait mettre en garde vos élus et décideurs, qu’avec Pierre et Vacances , personne n’est gagnant!

P&V pompe au maximum chaque partenaire ou intermédiaire, et seul P&V retire des bénéfices.
Il faut avertir les futurs investisseurs de Roybon de la chose suivante : Ils achèteront pour environ 250.000 euros un cottage (qui en vaut probablement 150.000), à grand renfort d’offres de défiscalisation, etc … Puis, ils percevront des loyers de ces cottages, et P&V leur promet aujourd’hui une rentabilité de plus de 4,5%. Par ailleurs, le groupe P&V gèrera les diverses parties communes de ce complexe, comme dans toute copropriété : chauffage collectif, adduction d’eau, réparations (ampoules électriques, lave-vaisselle en panne, etc . ) entretien des chemins et des espaces verts, entretien du parc de “véhicules” (vélos et chevaux) , ordures ménagères, frais d’entretien du parc nautique tropical, etc …
Et bien sûr, P&V va facturer ces charges de copropriété à chaque investisseur. Jusqu’ici, cela parait normal. Mais P&V a prouvé par le passé, dans ses copropriétés mer et montagne, que ces charges ont tendance à augmenter assez fortement chaque année, et que les investisseurs ne peuvent pas y faire grand chose. Ils recevront un rapport détaillé chaque année, leur montrant à l’euro près tous les travaux d’entretien qui ont été réalisés, avec bien sûr une facturation établie par P&V, donc libre.
Il s’apercevront bientôt que les charges annuelles de leur cottage P&V atteignent le niveau des loyers qu’ils en reçoivent, et donc que leur bénéfice est nul, voire même négatif. Et c’est là que le montage P&V est particulièrement rusé : Les copropriétaires ne pourront jamais se retirer du système, car : - même s’ils essaient de voter contre le budget aux assemblées générales, ils n’auront jamais la majorité car ils seront environ 1000 copropriétaires (puisqu’il y a 1000 cottages), dont une grande partie à l’étranger (Anglais, Suisses, Hollandais, …).

Donc très difficile de regrouper 50% des votes, surtout que P&V ne communiquera jamais les coordonnées des copropriétaires aux autres : diviser pour mieux régner ! - les investisseurs essaieront alors de revendre leur cottage, mais ils n’y arriveront pas, car qui voudrait investir dans un cottage qui rapporte 3000 euros de loyers par an, mais qui coûte aussi 3000 euros de charges ?
- De plus, si cela se passe comme dans les résidences P&V de vacances en temps partagé, ils pleureront lorsqu’ils découvriront qu’ils ne sont pas juridiquement propriétaires de leur cottage, mais en réalité, ils ne sont qu’associés d’une SCI qui gère tous les cottages, et ils sont en fait propriétaires d’un nombre de parts de cette SCI, qui correspond à leur cottage.
Par conséquent, ils ne pourront pas les revendre librement à des tiers, sans la “bénédiction” de P&V. Ils seront donc piégés à perpétuité, comme je le suis actuellement avec un appartement aux Menuires, dans une situation où on doit payer “ad vitam eternam” des charges pour un appartement invendable, parce qu’il coûte chaque année plus cher qu’il ne rapporte, et donc personne n’en veut.

Conclusion : PERSONNE NE SORTIRA JAMAIS BENEFICIAIRE D’UNE OPERATION AVEC PIERRE & VACANCES ! P&V retirera des bénéfices en arnaquant ou bernant tous les partenaires impliqués : - les riverains, qui n’auront plus leur forêt - les élus isérois, qui croient bien faire en adoptant un projet “écologiquement et politiquement parfait” - les collectivités locales (Conseil Général, Région, etc …)qui auront versé de l’argent pour ce projet - les futurs employés (ce sera les plus chanceux, car eux auront toujours la possibilité de démissionner ! )
- les futurs acheteurs des cottages (eux seront cuits à perpète …) Et maintenant la cerise sur le gâteau : la dernière étape du plan P&V : Au bout de 20 ou 25 ans, comme c’était le cas pour des résidences de ski, P&V décide de rénover tous les appartements (ou cottages) car les papiers-peints et équipements vieillissent. Ils financent les travaux de rénovation en augmentant les charges pendant 5 à 6 ans, ce qui finit d’écoeurer totalement les copropriétaires, qui je le rappelle, ont alors 25 ans de plus, et sont donc, pour la plupart, des personnes agées. Souvent ces personnes n’ont plus l’age ou la santé pour aller au ski (ou faire les p’tits fous sur les toboggans des piscines tropicales) et donc demandent à P&V de leur trouver un acheteur. P&V leur fait une proposition de rachat pour une valeur dérisoire, arguant que la conjoncture est mauvaise, et que c’est à prendre ou à laisser. Les gens revendent donc leurs parts, parfois poussés par leurs enfants qui ne veulent pas hériter de cette arnaque à vie. P&V se retrouve donc propriétaire à peu de frais de tout l’ensemble immobilier, fraîchement rénové aux frais des anciens copropriétaires. P&V n’a plus qu’à éditer une nouvelle brochure publicitaire alléchante, et revend une deuxième fois ce complexe immobilier à de nouveaux “futurs heureux propriétaires”. A bon entendeur, salut !

Commentaire de bfg

Edifiant ! Merci de cette info "glaçante" ! Je vous recommande aussi cette adresse : < http://oppositiongennescenterparck.centerblog.net/1-Pourquoi-ce-Blog-#c >

Commentaire de BFG

Une remarque : sur ce site, localisé à Saumur, une majorité semble se déclarer pour Center Parcs ; curieusement, sur ceux qui sont localisés à Gennes et ses environs, la majorité est contre ! curieux, n'est-ce pas ?...
avatar
Chaous

Messages : 271
Date d'inscription : 10/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum